Redondes.

Casque, les oreilles dans la notte
ou, par un mot de la musica
le "nocturne", qui est la nebbia
non dansante, dense, en musica
que ce soit le grand jour ou la notte.
Pourquoi se construit la musica
plus fermement que fait la nebbia
poétique (souvent) ? C'est la notte
théorique, l'épaisse nebbia
que vient éclaircir la musica.
Compter les atomes de nebbia
ou les moindres points noirs de la notte
ou les noires de la musica
ou les moutons traversant la notte
sort le poème de la nebbia.
Lisbonne-Madrid, le 7 juin 2000
avec trois mots italiens proposés par Nicola Lecca
notte : nuit ; musica : musique ; nebbia : brouillard

Extrait de Poèmes avec partenaires, anthologie de l'OuLiPo

Publié par Damien Fontvieille

Issu d’une formation en art appliqué à l’ébénisterie, complétée par un apprentissage en facture d’orgues où j'ai acquis un savoir faire technique en restauration et en construction d’instrument. Fort de cette expérience je m’oriente vers une formation de maquettiste-infographiste pour m’ouvrir par la suite vers le design global.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :